Aujourd’hui, on parle de matériel !
5 ans !
Voilà 5 ans que j’ai commencé mon activité. Mon matériel a évolué au fil du temps, au fil de mes envies et de mes besoins.
Autant vous dire que le volume attitré à mon matériel a dû quintupler depuis 2015 !
Voici le matériel que j’utilise lors de mes reportages :
Les boîtiers :
Nikon D750, D610 et D5100
2 boîtiers Nikon plein format : un D610 et un D750. Ce sont 2 boîtiers assez similaires, à la différence que le D750 est plus réactif et que son écran est orientable.
J’utilise les 2 en même temps en reportage. Ils sont tous les 2 accroché à mon harnais. Je vous explique pourquoi un peu après.
J’ai également gardé mon premier boitier, le Nikon D5100, un moyen format qui me sert de boitier de secours mais aussi de boitier à disposition pour les photo-booth. Il est limité et lent mais il me convient très bien pour le travail que je lui réserve.
Nikon D5100 avec son objectif Nikon 18/105mm DX et son flash cobra Godox V860ii
Avec eux : trois batteries EN-EL15 (D610/D750), une batterie EN-EL14 (D5100) ainsi que 8 cartes mémoires SD Sandisk 32 gigas de gamme "Extrême" ou "Extrême Pro".
Les Objectifs :
5 objectifs à focales fixes et à grandes ouvertures :
   - Le Nikon 20mm f/1.8
   - Le Nikon 35mm f/1.8
   - Le Nikon 50mm f/1.8
   - Le Sigma Art 85mm f/1.4
   - Le Tamron 90mm Macro f/2.8
À ces objectifs, j’ajoute un Tamron 24-70mm f/2.8 qui est mon objectif de réserve à tout faire et le Nikon 18-105mm f/3.5-5.6 qui est l’objectif de mon Nikon moyen format de réserve (il est la réserve de la réserve !)
Les focales fixes : Nikon 20, 35 et 50mm, le Sigma Art 85mm et le Tamron 90mm Macro
Les zooms Nikon 18-105mm et Tamron 24-70mm
Je n’utilise donc que des focales fixes en reportage, car la qualité est supérieure à celle des zooms et leurs grandes ouvertures me permettent de me passer de flash en journée dans 95% des cas.
Aussi, la grande ouverture de ces objectifs permet d’obtenir des flous d’arrière-plan de très grande qualité, et ça, ça colle à mon style !
                                                Flou d'arrière plan avec une ouverture de f/1.8 à 50mm (focale fixe)
Flou d'arrière plan avec une ouverture de f/2.8 à 50mm (zoom)                                             
Avec des focales fixes, il est difficile d’être réactif dans certaines situations.
Imaginez que je photographie la mariée en train de saluer ses amis en mode reportage au 35mm (grand angle) et qu’au même moment il se passe quelque chose d’important avec le marié à 15 mètres de là ? Sans une focale plus longue à portée de main (50-85mm), la prise de vue est impossible ! C’est pour cette raison que j’ai fait le choix d’avoir mes 2 boîtiers avec 2 focales fixes sur moi, pour répondre à toutes les situations. (Oui, c’est lourd et encombrant, je vous l’accorde, mais seul le résultat compte !)
Pour les connaisseurs et autres photographes, je vous donne mon avis sur ces optiques : en termes de qualité pure, la série Sigma Art est au-dessus de tout ! (à condition d’aimer les photos piquées). Le 85mm est clairement le meilleur objectif de ma collection.
Par contre, je trouve que les systèmes de mise au point sont un poil plus performant chez Nikon.
                                        Photo de couple
                                        85mm Sigma Art f/1.4
                                         Mairie de Bordeaux, Gironde, France.
Détails du bouquet de la mariée                                            
85mm Sigma Art f/1.4                                           
Manoir de Saint-Gervais, Saint-Gervais, Gironde, France                                          
​​​​​​​Aussi, je ne peux désormais plus me passer de mon Nikon 20mm tant il est original et qu’on ne l’attend pas sur ce terrain là (mariage ou portrait). Il faut juste être conscient de ses qualités et ses défauts. Je l’utilise assez peu, mais j’adore le rendu !
Sortie d'église prise au 20mm
Église de Captieux, Gironde, France
Les mariés, pris au 20mm devant leur lieu de réception
Villa "La Tosca", Lanton, Gironde, France
Vous l’aurez compris, mes 2 objectifs standards sont les 35 et 50mm, qui passe 85% du temps d’un mariage sur l’un des boîtiers.
Autres accessoires :
À ce matériel de prise de vues, j’ajoute quelques accessoires de confort :
   - Un harnais double de marque OpTech, l’accessoire qui me permet d’avoir mes 2 boîtiers sur moi.                         Assez confortable et ayant un style moderne, je l’apprécie beaucoup.
   - Un réflecteur de marque Miss Numérique de 80cm de diamètre (5 coloris),
   - Un trépied de marque Essentiel B Trekking d’1m80, pas ultra-pratique et performant mais j’en ai très peu             l’utilisation. Il fait tout de même le job.
   - Une poignée Grip pour mon D610, que je n’utilise quasiment pas non plus (encombrant, lourd et je n’ai pas       l’utilité d’avoir l’augmentation de batterie).
   - Une protection contre la pluie pour mes boîtiers (eux, je ne les utilise pas non plus, mais c’est plutôt une                 bonne nouvelle ^^)
   - Du matériel de nettoyage (lingettes microfibres, Lenspen, kit de nettoyage de capteur, bombe à air,…)
Pour la photographie de nuit :
Mes 3 flash cobra Godox V860II, accompagnés de mes 2 transmetteurs X1T et X2T et du kit accessoire
   - 3 Flash cobra Godox V860II
   - 2 pieds de lumière Lastolite
   - 2 softbox 60x60cm (1 Lastolite et 1 Godox)
   - 1 perche de lumière Godox
   - 3 adaptateurs de type S Flash/Softbox (1 Lastolite, 2 Godox)
   - 2 contrôleurs de flash Godox (X1-T et X2-T)
   - 1 kit accessoire pour flash (grille d’abeille, réflecteurs, gélatines,)
   - Quelques accessoires créatifs
Photo de couple de nuit. Voici le matériel utilisé pour créer cette image : 1 boitier D610 équipé du transmetteur X1T, 2 flash Godox dont 1 sur pied de lumière (1 pour l'éclairage de la façade en arrière plan, 1 pour mettre les mariés en valeur).
Château de Cujac, Saint-Aubin-de-Médoc, Gironde, France
Autant vous dire que tout ce matériel est volumineux et lourd.
J’ai donc 3 types de rangement en permanence avec moi :
   - Un sac besace de marque Lowepro que j’ai sur l’épaule, dans lequel j’ai mes 4 objectifs standards (20, 35,       50 et 85mm), un flash cobra et mon petit kit de nettoyage. En gros, tout ce dont je peux avoir besoin en               urgence.
   - Un sac à dos de marque Bodyguard que je pose lorsque je suis fixe et que je garde sur mes épaules lorsque       je suis mobile. À l’intérieur, tout ce dont j’ai besoin lors d’un mariage, mais avec accès non urgent : les autres       objectifs, 1 flash cobra, mes batteries et cartes mémoires SD de réserve, un kit de chargement de batterie et         des accessoires créatifs.
   - Enfin, pour le plus volumineux, un sac de grand volume de marque Neewer avec le matériel de nuit qui reste       sagement dans ma voiture et que je sors à la fin du cocktail. En général, le DJ m’autorise à le placer auprès         de son matériel au sein de son installation.
Informatique :
Pour terminer, il me reste à vous présenter les outils informatiques qui m’accompagnent jusqu'à 80% de mon temps de travail :
   - Je réalise la gestion de mon entreprise, la totalité de mon flux de travail et une partie de ma                                   communication sur mon PC de marque Matériel.net (Processeur Intel-Core I7, 16 gigas de RAM, Disque dur       SSD pour le travail et 2 téraoctets d’espace de stockage). Je traite mes images avec clavier et souris. je n’ai         jamais essayé de tablette graphique, peut-être un jour…
   - L’écran utilisé est un écran BenQ BL2420PT de 24 pouces en 2K, calibré tous les 6 mois à l’aide d’une               sonde de calibration Spider5Express.
   - Une tablette tactile Samsung Galaxy Tab 2 qui me permet de présenter mon travail aux futurs mariés et de           communiquer avec eux en visio.
   - Un Smartphone Honor 8X pour une partie de la communication/gestion de mes réseaux sociaux.
   - Un ordinateur portable de marque Lenovo qui me sert uniquement de stockage externe.
Voilà, je vous ai livré (presque) tous mes secrets matériels ! Évidement, si mon budget était extensible, j'en ajouterai encore... mais le matériel que j'ai actuellement me permet de prendre beaucoup de plaisir. Je ferai des mises à jour de cet article lorsque j'investirai à nouveau.
N’hésitez pas à venir discuter de tout ça avec moi si le cœur vous en dit !
À très vite,
Amaël
Articles complémentaires à venir : 
   - Mes logiciels
   - La photographie de nuit
Retour au menu